Description du parc

La majeure partie du parc, ouverte à la visite, occupe près de 6 hectares, parcourus par 3 kilomètres d’allées permettant de découvrir prairies vallonnées et zones plantées d’arbres et arbustes de tous âges et d’essences diverses. Un verger et un jardin de curé blotti au chevet de la chapelle complètent la visite.

Son dessin en forme de haricot s’articule autour de la pièce d’eau. Trois zones bien distinctes font découvrir au visiteur des paysages très variés.

Le tilleul et la triple couronne de buis

Le tilleul et la triple couronne de buis

LA PRAIRIE

Une grande prairie descend en pente douce vers la pièce d’eau paysagée bordée de vivaces fleuries en été. La volière de granit, lieu de repos et d’exposition, se reflète paresseusement dans l’eau. Sur la chaussée, des thuyas émeraude, orgues de verdure rectilignes, se dressent.

La croix de bois

La croix de bois

LA CROUPE

Une croupe accidentée emmène le promeneur sur une rotonde où le kiosque en châtaignier a retrouvé sa place. C’est le point culminant du parc d’où la vue en étoile permet d’embrasser une grande partie de l’arboretum, son relief et ses arbres centenaires. La croix de bois signale l’emplacement où Jean-Hyacinthe a été victime d’une attaque.

L'allée de châtaigniers

L’allée de châtaigniers

LE FOND DU PARC

Dans le fond du parc, très boisé, le promeneur peut traverser le cyprès de Lawson aux huit troncs, véritable cathédrale végétale et découvrir le séquoia géant, un des plus imposants de France. Dans ce pré, de très nombreuses essences rares ou méconnues ont été introduites. Depuis 2007 ce sont plus de 200 espèces d’arbres et arbustes qui ont été plantées. Une belle allée de châtaigniers a été replantée. Dans une futaie résineuse, un oratoire de pierre a été installé au centre d’une clairière bordée par des viornes de Prague.


LE PLAN
Télécharger
Le plan du parc