Les arbres remarquables

Le label Arbre Remarquable de l'association A.R.B.R.E.S. depuis 2008

Rencontre avec quelques arbres spectaculaires !

LE TILLEUL CORDATA ET LES GRANDIS DE VANCOUVER

Le tilleul cordata

Le tilleul cordata

Bouquet de grandis

Bouquet de grandis

Après avoir longé quelques résineux, épicéa de l’île de Sitka, cèdres bleus de l’Atlas et pins de l’Himalaya, l’allée, rythmée par des micocouliers de Virginie et des ifs en vis-à-vis faisant contreforts de verdure le long du mur, emmène le visiteur vers une butte sur laquelle trône, majestueux, un tilleul cordata entouré de sa triple couronne de buis.

LE HÊTRE POURPRE
Quelques mètres plus loin sur la droite un hêtre pourpre s’est épanoui.

GRANDIS DE VANCOUVER
En face de la source aux bambous, sur la gauche, un bouquet de grandis de Vancouver très élancés (50 m), vaut le coup d’œil.


AU FIL DE LA BALADE … LES SILHOUETTES IMMUABLES DES DEUX CHÊNES

Les deux chênes

Les deux chênes

Plus loin, deux gros chênes, postés tels des sentinelles immuables, introduisent le promeneur vers un paysage nouveau : deux hêtres pourpres jumeaux, quelques bouquets de pins laricio, pins sylvestres et pin d’Autriche, des arbres ou grands arbustes plus rares, récemment plantés : nyssa, amélanchier, érable triflorum, érable à écorce de bouleau, arbre au caramel, etc. renouvellent l’attention, créant une strate arborée intermédiaire.


LES GEANTS DU PARC : LE CYPRES DE LAWSON ET LE SEQUOIA

Le cyprès de Lawson

Le cyprès de Lawson

Sequoia

Le séquoia

Le séquoia

Un des plus gros séquoias de France

Le regard est immédiatement attiré par un cyprès de Lawson géant, cachette favorite des enfants. A sa base une ouverture permet d’entrer dans une cathédrale végétale qui impressionne toujours. Il couvre 300 m2 au sol ! L’arbre a un tronc central et sept troncs latéraux formés par des racines « drageonnantes ». Des générations d’enfants de la famille y ont construit des cabanes perchées.

Puis domine le séquoia géant avec ses 45 m de hauteur et ses 10,68 m de circonférence, l’un des plus imposants de France ; près de lui des « cousins » : séquoia sempervirens, cryptomeria elegans.


DES ARBRES VENERABLES AUTOUR DE LA PIECE D’EAU : LE TULIPIER DE VIRGINIE, LE HETRE POURPRE ET LE MELEZE D’EUROPE

Le tulipier de Virginie

Le tulipier de Virginie

Le hêtre pourpre

Le hêtre pourpre

Le mélèze d'Europe

Le mélèze d’Europe

Au retour près de la pièce d’eau, sur la berge tapissée de bruyères, le cyprès chauve a entremêlé sa cime dans la ramure d’un grand chêne d’Amérique. Puis le regard est attiré vers un tulipier de Virginie, l’un des doyens du parc, accompagné d’un gingko biloba et d’un liquidambar d’Orient.

Le hêtre pourpre malheureusement sénescent, surplombe différentes espèces d’aulnes (glutineux, impérial et cordata) près de l’eau.
La promenade s’achève par un bouquet de cinq tilleuls à petites et grandes feuilles sous la ramure desquels vous pouvez vous reposer non loin d’un très vieux mélèze d’Europe, peut-être un autre doyen du parc.